Berlin la ville improbable, acte 2

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà reparties pour une journée culturelle...

Pour commencer la Berlinische Galerie, musée d'art moderne.



Tout commence sur l'esplanade à l'entrée, nous l'art moderne ca nous inspire !


Un modern' tas !


Parfois ca nous laisse perplexe


Et a d'autres moment ca nous fait tourner la tête !


Bon nous n'avons pas pris de photo à l'intérieur, de toutes facons je trouve que l'art moderne, ca se vit, ca ne se montre pas fixe sur du papier glacé ! (ou sur un blog...)
Il n'en reste pas moins que nous avons beaucoup aimé l'expo.

Pour continuer notre journée culturelle, nous décidons de partir sur les traces du mur de Berlin. Nous avons déjà croisé son ancien emplacement le jour d'avant, mais nul part encore où il était toujours en place.

Direction tout d'abord la "East side Gallery" pan de mur d'un kilomètre trois cent de long.
Les premières peintures ont été réalisées en 1990 juste après la chute du mur, mais les intempéries et les taggeurs ont eu raison des peintures. Celles que nous avons pu voir ont été restaurées il y a quelques années.
















Le fait d'être "au pied du mur" nous a quand même fait une drôle de sensation. On imagine assez bien une fois qu'on y est ce que ca pouvait donner avec ce mur qui traverse la ville très près des habitations. Et encore maintenant les pans qui restent sont décorés et accueillant, et non plus agrémenté de miradors et d'hommes armés !

La vocation de la galerie n'est bien sur pas qu'artistique...Les messages des artistes sont omniprésent, et plus ou moins cachés.



"Plein de petits hommes, qui, dans plein de petits lieux, font plein de petites choses, peuvent changer la face du monde."


Forcément une Traban est là pour nous rappeller que nous sommes à l'Est


Marie avec toute cette tension, est tombée sous le charme de son premier allemand du week end :D


Nous quittons ce bout de mur, pour traverser Berlin et se rendre au Mauer Park, un autre endroit ou le mur est toujours debout.

Le guide disait : "on n'y va pas pour le romantisme du lieu"

Et en effet :








Observez les couches de peintures qui recouvrent le mur !


Mais dans Berlin la ville improbable, il y a des endroits comme celui là où...
...l'on peut faire de la balançoire...


Une sieste et un doner (kebab) salutaires plus tard, après une recherche infructueuse de bars, nous nous rendons en boite. Après la boite au 12ème étage, celle là est sous la station de métro (et comme il est tôt il n'y a pas la queue devant donc on a du mal à la trouver !)

Le thème de la soirée : Springbreak : pay 1 have 2 !


Ou comment avoir 6 cocktails pour 20€


Nous avons aussi hérité à l'entrée de superbes colliers à fleur (Titoune tu sais quel est ton futur objet ridicule ?)




Nous pétons la forme, la soirée s'annonce exceptionnelle


Marie fait le show avec sa choré




La soirée bat son plein






Quand Berlin l'improbable refait surface avec l'élection de miss Springbreak !

Agrandissez la photo pour être surs de bien voir ! Les deux de devant sont bien en soutien gorge, quant à la troisième...

Bon qu'à cela ne tienne, continuons notre soirée

J'aime beaucoup cette photo !



Et oui Marie c'est bientôt fini !


Il est temps de prendre le métro, demain la visite continue

Oh les filles, ce matin encore, les oiseaux chantent déjà !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire