Ce que je lis - Chroniques d'un médecin légiste


  • La photo
Je joue avec les mode du logiciel photobooth de mac...La photo en mode radio se prétait parfaitement au livre

Chronique d'un médecin légiste, de Michel Sapanet

  • le speech à l'arrière du livre :

"En France, on tue tous les jours, toutes les heures. Les faits divers envahissent les journaux, les séries télévisées de médecine légale prolifèrent, les histoires criminelles, réelles ou fictives, exercent sur le public une fascination sans borne.
Michel Sapanet est médecin légiste. Sa vie c'est la mort. Egorgés, poignardés, étranglés, pendus, tués par balle, toutes les victimes finissent par parler. Sur la table en inox, avec un immense respect, il pratique son autopsie : exploration des boites crâniennes, inspection des chairs mortes, ouvertures des coeur... Le quotidien extraordinaire d'un homme ordinaire.
Quelle vérité sous ces corps anonymes ? Au légiste d'aller la chercher. Suicide déguisé, sombre accident de chasse, infanticide, le docteur Sapanet passe en revue les affaires criminelles survenues ces dernières années dans sa région poitevine. Avec humour, il propose une plongée en apnée dans son univers et accomplit cet art insolite de faire parler les morts."

  • Pourquoi je l'ai choisi
Juste le titre, la curiosité sans doute. vrai dire je n'avais pas lu l'arrière du livre, je viens de le découvrir en le recopiant. Je l'ai parcouru à mi lecture à peu près juste pour me rendre compte que c'était un vrai médecin légiste et pas juste de la fiction.
Si bizarre que ce soit, la mort attise notre curiosité, et en bonne scientifique, j'ai voulu savoir "comment ça marchait" la vie de légiste...
  • Comment j'ai "ressenti" le livre
Un peu sur lé réserve au départ, j'avais peur que le livre soit une boucherie (à l'image d'un autre que je lis en parallèle en ce moment, mais ce sera un autre article)
LA situation au début du livre met dans l'ambiance : "on est jamais déçu par le pire...mais il faut l'avoir imaginé avant." J'imagine donc le pire avant de me lancer dans ma lecture.
Et au final, époustouflant. De loin le meilleur des 3 livres que je vous ai présenté.
Le speech à l'arrière, est après lecture, tout à fait ce que j'aurai pu dire du livre (avec un style moins bon forcément)
L'auteur ne tombe pas dans l'horreur sanguinolente que l'on pourrait imaginer. Bien sûr il y a des moments où l'on se dit "BEURK" mais bon, les descriptions sont claires, pas exacerbées, l'essentiel pour que l'imagination travaille et qu'on se fasse notre idée de la scène de crime.

En tout cas un très bon livre que j'ai beaucoup apprécié et qui se lit très facilement, même entrecoupé, car il est composé de pleins de petites "nouvelles' qui permettent d'interrompre la lecture régulièrement sans perdre le fil, et de ne pas avoir à se souvenir de ce qui vient de se passer. (Un idéal pour ceux qui lisent dans les transports en commun par exemple)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire