Lisboa - Belem

En prenant le tram 25, on arrive tout droit à Belem.
Une porte ouverte sur l'océan disait le guide, en effet Bélem est tout à fait au bout de l'embouchure du Tage.

Ce qui nous change à Bélem, c'est qu'on est passé sous le pont du 24 juin (tiens j'aurai pu faire un article sur les ponts aussi :D), donc nous le voyons de l'autre coté !



Il y a toujours le Cristo Rei pour se repérer sur la rive en face

Belem est réputé pour 2 choses : Ses monuments et ses Pastéis (n'est ce pas Titoune?)

Commençons par les monuments :

Un contemporain d'abord,édifié à la gloire des nombreux explorateurs portugais

Vue vers l'océan


Vue vers Lisbonne




Sur le parvis d'ailleurs, il y a une carte du monde avec les routes (enfin les voies d'eaux empruntées par les navigateurs.

Il y a aussi sur le parvis des petites "mosaiques" comme un peu partout sur tous les trottoirs et places de Lisbonne...Il est temps de les photographier !


Pour vous donner une idée de la taille, voilà des baskets en 37 :D


Puis nous sommes allées à la Tour de Bélem, celle qui avant protégeait la ville des envahisseurs, venus de l'océan


Mais ce n'est pas la tour qui es le plus retenu mon attention.
Comme vous pouvez le voir sur la photo précédente, sur le ponton, se trouvent deux soeurs entrain de se photographier... Et ben il y en avait partout, un vrai bus de soeurs (pourtant pas chinoises) se prenant en photo devant les monuments !




Regardons un peu la photo précédente de plus près, il y a bien les soeurs qui se photographient


Pendant que Nico fait la sieste, (et sera sur toutes les photos des soeurs :D)

Encore 2 soeurs sur le ponton derrière, il y en avait vraiment partout !

Continons notre route vers le monastère de Los Jeronimos.





Et prenons un peu le temps de nous reposer...


Avant de retourner au centre ville, nous faisons une halte, obligatoire par la pâtisserie pour gouter la seconde spécialité de Belem, les pasteis.



Ce sont des petits gâteaux faits de pate feuilletée, fourrés de flan, vendus encore tiède et crémeux...Rien que pour en remanger, je retournerai bien à Lisbonne (je vais essayer d'en faire, si c'est ressemblant je vous donnerai la recette utilisée)

Allez courage, il n'y a plus qu'un article prévu sur Lisbonne, après le blog reprendra son court normal !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire