Lisboa - Bock

Pour ce dernier article, il faut que je vous présente Bock !

Bock (c'est le petit nom que nous lui avons choisi, en hommage à la célèbre bière portugaise) est un coq de Barcelos, le symbole du Portugal. On en trouve dans toutes les boutiques de touristes. Nous avons donc décidé d'en acheter un, et de le promener avec nous pour faire des photos de lui dans les endroits ou nous étions.

Avant de vous montrer où nous lui avons tiré le portrait, je voudrais vous raconter la légende du coq de Barcelos, parce que l'on a eu du mal à comprendre au départ pourquoi il y avait tant de coq dans toutes le boutiques, avant que certains autochtones et certaines cartes postales nous l'expliquent.

LE COQ DE BARCELOS

Le calvaire du XVIe siècle, conservé au Musée d'Archéologie de la ville de barcelos, est associé à la curieuse légende d'un coq, symbole de cette ville.

D'après cette légende, un jour un crime fut commis dans ce village. Or, on ne retrouva pas le coupable, et les habitants de barcelos furent intrigués par cela. Cette histoire les préoccupait et les affolait.

Un jour apparut dans la ville un homme de Galice, sur qui se portèrent on ne sait pour quelles raisons, immédiatement les soupçons. Les autorités l'arrêterent sans preuves. L'homme eut beau protester et clamer son innocence, rien n'y fit.

Personne ne voulu croire que cet homme se rendait à saint jacques de compostelle pour accomplir un voeu, car il était un fervent adorateur du saint que l'on vénérait à compostelle, ainsi que de Saint Paul et de Notre-Dame. L'homme fut condamné à être pendu !
Au moment où on le conduisait à la potence, il demanda à être remis en présence du juge qui l'avait condamné. L'autorisation lui fut concédée et on l'emmena à la résidence du magistrat, qui était en plein banquet avec quelques amis.

L'accusé affirma de nouveau son innocence et devant l'incrédulité des assistants, il montra un coq rôti qui était sur la table et s'exclama: "ll est aussi sûr que je suis innocent, qu'il est sûr que ce coq chantera au moment où on me prendra".
Cette déclaration ne fit que provoquer les éclats de rire de toute l'assistance; mais personne ne toucha au coq rôti, qui resta donc entier dans son plat. On entraîna alors l'homme vers la potence.
Et ce qui semblait impossible arriva ! Au moment où le pèlerin allait être pendu, le coq rôti se dressa sur la table et chanta. Le juge et ses invités restèrent ébahis. Personne ne douta plus de l'innocence du condamné. Le juge couru à la potence et quelle ne fut pas sa stupéfaction quand il vit le pauvre homme la corde au cou, mais le noeud refusant absolument de se serrer!
On le délivra immédiatement et on le renvoya en paix. Quelques années plus tard il revint à Barcelos, où il fit ériger un monument en hommage à la vierge et à Saint Jacques.
Le portugal adopta le coq de Barcelos comme symbole, sans doute car ce dernier symbolisait une histoire morale, optimiste et juste.

Maintenant, voici notre Bock visitant Lisbonne et ses alentours...

Bock sur les hauteurs de Lisbonne



Bock et le panthéon


Bock avec le château en fond


Bock et Nico


Bock et le pont du 24 Avril


Super Bock et mini Bock à Belem (malheureusement floue, mini Bock est accroché à mon appareil photo!)


L'apéro de Bock



Bock au chateau à Sintra


Bock devant le "port" de Cascais


Bock dans une crique à Cascais


Bock face à l'océan


Il a la joie à présent de trôner dans notre salon (et ne sert pas encore de jouet au chat), se remémorant avec joie les images et les souvenirs de ce beau voyage à Lisbonne.

Notre prochaine destination (sans Bock, car il n'a pas de bonnet) : Saint Pétersbourg, au mois de septembre, jusqu'à là, le blog reprend sa vie normale (j'ai même un peu de retard à rattraper déjà)

J'espère que l'escapade portugaise vous aura fait un peu voyagé.


1 commentaire: