Ce que je lis - La délicatesse

  • La photo




















La délicatesse, David Foenkinos
  • Le speech à l'arrière du livre :
« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins
conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi
à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye
ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
- Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ».
  • Pourquoi je l'ai choisi
C'est une des meilleures ventes du moment en poche (oui j'ai découvert que sur le site relay il y avait le résultat des meilleures ventes de livres, et oui je ne sais plus quoi inventer pour avoir des idées de quoi lire, quoi que vous allez être tranquilles pour un moment...Mais je vous expliquerais en temps voulu)
Et puis la 4ème de couverture ne m'a pas fait hésiter une seconde ! Je voulais des livres pour partir en vacances, je l'ai donc glissé dans mon panier  !
  • Un extrait
Nouvelle sous partie, parce que souvent je trouve des petites phrases sympa...

Quand un homme vient voir une inconnue, c'est pour lui dire de jolies choses. Existe-t-il, ce kamikaze masculin qui arrêterait une femme pour asséner: " Comment faites-vous pour porter ces chaussures? Vos orteils sont comme dans un goulag. C'est une honte, vous êtes la Staline de vos pieds!" Qui pourrait dire ça? 
 
  • Comment j'ai "ressenti" le livre
La citation donne le ton du livre. C'est un livre très léger, entre chaque chapitre il y a quelques lignes (en relation avec l'histoire) qui donnent les scores d'une journée de L1, le nombre de paquet de bonbons PEZ vendus, ...
J'ai adoré ces petites coupures.
L'histoire quant à elle (Y a t il finalement vraiment une histoire ?) si vous aimez l'action, les courses poursuites, la chasse aux monstres, les rebondissements, les grandes descriptions de pays lointains, ben ce livre n'est pas pour vous.
J'ai un peu de mal à comprendre les 10 prix littéraires, un ou deux pour le style décalé, pourquoi pas, mais 10 !
Détrompez vous, ce n'est pas que je n'ai pas apprécié le livre, je l'ai même dévoré en quelques jours, mais ce n'est pas non plus un des tout meilleurs que j'ai lu !
L'auteur effleure les sentiments, et le roman garde un coté très prévisible, (oui elle s'enfuit avec le vilain petit canard...), mais c'est un bon livre de vacances (par contre pas un de ceux que l'on lira et relira 10 fois, mais comme je l'achetais pour passer le temps en vacances...il a rempli totalement sa mission !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire