Ce que je lis - Deux soeurs pour un roi

  • La photo


Deux soeurs pour un roi - Philippa Grégory

  • Le speech à l'arrière du livre :

«Je serai sombre, française, à la mode et difficile ; vous serez douce, ouverte, anglaise et belle. Quelle paire nous formerons ! Quel homme pourrait nous résister ?» Tels sont les premiers mots prononcés par Anne Boleyn à l'endroit de sa soeur Marie quand elle la rejoint, en 1522, à la cour d'Angleterre.
Introduite au palais de Westminster, à l'âge de 14 ans, Marie Boleyn séduit le roi Henri VIII auquel elle donnera deux enfants. D'abord éblouie par le souverain, elle comprend qu'elle sert d'appât au milieu des complots dynastiques. Quand l'intérêt du roi pour elle s'émousse, Anne est chargée de le séduire à son tour.
Désir, haine, ambitions, trahisons... Se déroulant sur quinze ans, cette fresque historique, racontée à la première personne par Marie Boleyn, dépeint les rivalités au sein de la dynastie des Tudor. Une histoire tragique : Anne, deuxième épouse de Henri VIII et mère de la future reine Elisabeth I, connaîtra un destin funeste...

  • Pourquoi je l'ai choisi
 Je ne me souviens plus vraiment quelles étaient mes premières motivations (j'avais du voir la bande annonce du film il y a quelques années et ca avait du me plaire). Il a refait surface dans mes envies de lectures car il est apparu dans un challenge d'un forum que je fréquente.
Les challenges sont une liste de 20 livres sur un même thème à lire en 2012. Je ne sais pas si je vais participer à un des ces challenges, parce que ça m'embète un peu de me cantoner un type de livre (historique, amour, classique, etc...) pour toutes mes lectures, mais je profite de ces listes pour piocher les livres que j'ai envie de lire !
  • Un extrait
"Je suis née pour être votre rivale, répliqua-t-elle posément, et vous la mienne. Nous sommes soeurs n'est ce pas ?"

  • Mon avis
Ce n'est pas nouveau, j'aime les romans historiques. Mais d'ordinaire, je me bute à des romans se déroulant de l'antiquité au moyen âge, car c'est toujours la période de l'histoire que j'ai préféré. J'ai bien peur que cela doive changer, car j'ai adoré ce livre (et maintenant j'ai envie d'en lire plein d'autre sur les Tudor...)
Les personnages sont plein de caractères, certains sont hautains et désagréables au possible, d'autres doux et dociles, ce qui est le cas de la narratrice, à laquelle on s'attache, et qui sous ses airs de godiche est certainement celle qui s'en sort le moins mal !
Comme je n'aurai pas aimé vivre à la cour à cette époque (remarque je ne me serai pas doutée que ca pourrait être mieux, en d'autres endroits)
Le décor est bien planté, le livre bien documenté, on ne se noit pas dans la masse personnages (ce qui est un exploit).
Bref, pour la première lecture de 2012, ca commence plutôt bien !
  • Ma note
Encore un nouvel ajout, je me dis qu'il faut que j'exprime clairement mes choix, pour ne pas laisser de doutes (et laisser les copines se ruer sur le gout des pépins de pomme, alors qu'il était juste bien mais sans plus, ce qui ne ressortait pas dans la critique). Je choisis de noter en *. Disons que pour le moment le maximum est de 5* et que s'il fallait choisir des livres à qui les donner, je le mettrai aux enfants de la Terre par exemple.

*****
Pour ceux qui auraient des doutes, cela fait bien 4 étoiles sur 5.
  • Prochaine lecture
J'hésite entre 2. Si bien que j'ai commencé à lire quelques lignes de chaque...Ce sera donc :

Les sept piliers de la sagesse - T.E. Lawrence
ou
Les hauts de Hurlevent - Emily Brontë (pour l'instant je penche pour celui ci)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire