Ce que je lis- Roméo et Juliette


  • La photo
Roméo et Juliette- William Shakespeare

  • Le speech à l'arrière du livre 
Deux anciennes Maisons d'égale dignité, 
Dans la belle Vérone où se tient notre scène, 
Font un nouvel éclat de leur antique hargne, 
Le sang civil salit les mains des citoyens. 

Or dans le sein fatal de ces deux ennemis,
Deux amants prennent vie sous la mauvaise étoile ;
Leur malheureux écroulement très pitoyable
Enterre en leur tombeau la haine des parents. 

Les terribles moments de leur amour mortel,
Et l'obstination des rages familiales,
Que rien sinon la mort des deux enfants n'apaisera,
Pendant deux heures nous le jouerons sur ce théâtre ; 

Et si vous nous prêtez une patiente oreille,
Tout défaut, notre zèle le rachètera.
  • Pourquoi je l'ai choisi
Simplement parce que d'aller à Vérone m'a donné envie de lire le roman. Bien sur on connait l'histoire - Merci la comédie musicale - mais j'avais envie de connaitre la "vraie". 
Et puis dans mon défi personnel de me mettre à lire des classiques c'est une avancée.
  • Un extrait
JULIETTE.
O mon unique amour né de ma seule haine
Inconnu vu trop tôt, et reconnu trop tard !
Monstrueuse est pour moi la naissance d'amour, 
Que je doive aimer mon ennemi détester.
  • Mon avis
Pour une fois j'ai eu besoin de calme pour lire. D'ordinaire je lis devant la télé, avec des gens qui parlent autour, mais là, il faut être concentrée.
L'extrait et la quatrième de couverture vous on fait certainement comprendre pourquoi. Il faut être bien concentrée pour ne pas rater le sens des phrases. 
L'édition que j'ai empruntée était bilingue, je l'ai beaucoup apprécié. On imagine bien la difficulté à traduire la version originale, aussi quand cela me semblait un peu étrange je pouvais passer à la version anglaise. - parfois c'était toujours bizarre -
Comme le livre n'est pas très long, on ne se lasse pas, et on n'est pas exaspéré par le langage.

Ce qui m'a plus surpris c'est la vitesse à laquelle se déroulent les évènements. Du premier regard à la mort il n'y a que quelques jours qui se sont écoulés. En même temps je ne sais pas à quoi je m'attendais, c'est une tragédie classique et avec les moeurs de l'époque, il ne pouvait pas y avoir des années.

Pour le reste, malgré le style d'écriture, je me suis bien plongée dans l'histoire, j'ai ressenti la détresse des personnages, la folie de certains - Le père de Juliette et ses changements d'humeur et d'avis n'est il pas au bord de la folie ? - 

Une lecture très enrichissante qui m'a donné l'envie d'aller voir la pièce jouée, car je me demande bien comment l'on peut mettre tout ca en scène et surtout déclamer ces paroles de façon que chacun comprenne et suive bien ce qui se passe.

  • Ma note 
Qui suis je pour noter Shakespeare ? En même temps vu que je note les autres auteurs, cela veut il dire qu'ils sont moins bons ? Je me mouille donc : 
****
  • Prochaine lecture
Dieu voyage toujours incognito, Laurent Gounelle

Aucun commentaire:

Publier un commentaire