S'organiser pour vadrouiller - La yoyo de Babyzen

Ah choisir sa poussette quel casse tête !

En étant enceinte de Margot je n'avais pas trop hésité : on voulait une poussette 3 roues à pneus, sur laquelle on pouvait fixer le cosy...ca réduisait fortement notre choix. 

Mais très vite cette poussette nous a paru très encombrante. Dans la voiture (et pourtant on a un break) elle prenait la moitié du coffre ! 
On a donc acheté une poussette canne pour les 8 mois de Margot pour pouvoir partir avec elle à Budapest, poussette, qui malgré son prix (100€) a très vite montré des signes de faiblesse et au bout d'une année nous avions très envie de la changer. 

Le cahier des charges était finalement pas très long : 
Je voulais une poussette qui s'allonge
Monsieur Papa voulait une très grande maniabilité et la plus compacte possible.

C'est là, en faisant des recherches, que je suis tombée sur une vidéo, un peu comme celle là de pliage/dépliage de la Yoyo de Babyzen

et c'est là que j'ai su qu'il me la fallait. 

On l'a donc commandé en cadeau de naissance pour Axel
et elle est arrivée avant lui 

Le premier et le principal avantage de cette poussette c'est sa compacité ! 
Elle se plie pour rentrer dans la taille d'un bagage à main d'avion (dimensions pliée : 52 x 44 x 18 cm) et dans la configuration que vous voyez sur la photo elle fait 5,9kg !

Autant vous dire que ca a révolutionner mes montées d'escalier pour rentrer dans mon appart.

Il y a plusieurs "habillages" dispo pour la yoyo : 
Le 0-6 mois qui permet une position couchée du nouveau né comme dans une nacelle
Le 6+, celui que nous avons, qui en fait une vraie poussette canne. 

Lors de ma journée aux efluent, j'ai pu découvrir le nouveau modèle 2016, -dont les précommandes ont commencé à arriver - et qui permet de fixer le cosy sur le chassis.

Moi je n'ai que la version 2015, sans le panier plus grand, la poche de rangement, les nouvelles suspensions et l'assise rembourées, et les renforts de la structure, mais je peux vous dire que c'est déjà une très bonne poussette, que nous avons utilisé quotidiennement depuis plus d'un an maintenant et qui est toujours en aussi bon état. 

Principalement au niveau de sa maniabilité. C'est une des premières choses que les gens nous disent quand ils poussent notre poussette : "C'est dingue comme elle est maniable". 
Les roulements des roues permettent une grande fluidité de mouvement, et résiste bien au poids !

Ce que j'aime également c'est sa stabilité avec des choses suspendues au guidon. 

Oui, comme le panier est tout petit j'ai investi dans des petits crochets pour suspendre mes sacs à l'arrière de la poussette. 
Et malgré tout le bazar que je transporte la poussette ne se renverse presque jamais en arrière - même sans enfant dedans ! -



Puis qu'on en est à parlé stabilité, le seul petit bémol c'est le dévers...J'habite en ville, mais sur une colline, et les trottoirs ne sont pas toujours de niveau. 
Alors tant on peut manier la poussette tranquillement à une main, tant dès que le trottoir est un peu en dévers, mieux vaut la tenir fermement avec les 2 mains si on ne veut pas risque le renversement. 

Avec tout ces qualités, je vous le disais, j'avais très vite décidé de prendre une poussette yoyo, il me restait à choisir si je voulais le kit complet 0-6 mois et 6+ ou si je saurai me contenter uniquement du 6+.

Comme je savais qu'avant les 6 mois d'Axel, Margot irait forcément encore dans la poussette - oui à 20 mois on ne marche pas encore des heures seules !-
J'ai finalement opté pour l'habillage 6+ uniquement. 

C'est donc Margot qui a inauguré la poussette

Axel étant bien au chaud contre maman !
Notre première sortie au marché après mon accouchement. On sent quand même un peu la tête de maman fatiguée !
Et finalement il n'a pas fallu attendre les 6 mois d'Axel pour qu'il puisse lui aussi s'installer dans la poussette. 
L'assise ayant pour avantage de bien s'incliner, vers 3mois 1/2 - 4mois, j'ai pu installer mon petit chou sans qu'il ne soit gêné ou tout de travers








Margot elle, au choix, marche

**

Grimpe sur le dos de maman

Ou profite de sa "planche"
Le modèle de planche compatible que j'ai trouvé est le Lascar Buggyboard Mini
Mais c'est avec plaisir qu'elle retourne s'installer parfois dans sa poussette
Et y fait même encore des siestes quand la journée est vraiment très chargée !


Alors convaincus ?
J'ai déjà entrainé ma copine devenir maman dans l'aventure Yoyo, le serez vous aussi ?










3 commentaires:

  1. Hello :)

    J'ai une petite question pour toi...
    J'ai actuellement une poussette maxi cosi mila mais ayant récemment acquis une polo la poussette ne rentre pas dedans... Du coup j'ai des vues sur la yoyo mais vu le prix est-ce que ca vaut l'investissement sachant que mon deuxieme enfant sera le dernier (et en pensant que mon premier aura 28 mois à la naissance de sa soeur) ?

    Mercii :)


    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,

      Perso je ne regrette absolument pas mon investissement. On en est absolument ravis de cette poussette. Elle a 1an 1/2 et on ne lui a pas trouvé de gros défauts.
      Maintenant à voir si ca rentre dans ton budget (perso comme on avait rien à mettre sur la liste de naissance cetait la bonne occasion) mais à mon avis tu devrais la revendre assez facilement sans perdre de trop après.

      Supprimer
    2. Ok merci beaucoup!

      J'hésite surtout parceque nous sommes satisfait de la maxi-cosi sauf pour le fait que elle ner entre pas dans la largeur du coffre de ma nouvelle voiture. Et je me vois mal avec mes deux enfants lerus deux sieges autos et tout le coffre pris par la poussette mise en biais... Techniquement ca serait horrible :D

      Je vais donc la mettre sur ma liste de naissance hehe :D (j'avoue avoir un peu craqué en faisant ma liste avec la licorne de lilliputiens et le transat leaf de nuna mais bon l'homme doit encore valider mes choix aie aie aie :) )


      Mercii bcp

      Bonen journée


      Emilie

      Supprimer