[LeeLoo court] Rencontre ratée...Ou comment se rendre compte qu'on est asociale...

Depuis quelques temps déjà je ressens l'envie de faire comme beaucoup de monde pour la course, c'est à dire de chercher des partenaires de running pour mes sorties.
C'est assez étrange pour moi, jusque là courir c'était mon moment à moi, celui ou j'avais très envie d'être seule, de ne parler à personne, de choisir mon rythme, mon entrainement, les lieux ou je veux aller, etc...

Mais bizarrement pour ma reprise après mon entorse, j'avais envie d'être accompagnée !
J'ai commencé par aller courir avec les copines du hand, c'est toujours très sympa, je les connais bien, on se raconte nos vies, ... de bons moments.

Et puis, les Instarunneuses lyonnaises du RedCrewLyon du DubndiducrewLyon et des UrbanRunners lyonnais, ont proposé une sortie, ouverte à tous, alors je me suis dit pourquoi pas.

Je les suis sur instagram, à chaque fois qu'elles postent des photos des rencontres je me dis que ca doit être cool d'avoir des copines qui courent près de chez soi.
En plus pour ces rencontres il y a souvent un coach, j'adore cette idée de sortir de ma routine, de faire du renforcement musculaire - surtout en cette période ou le hand est arreté - ,  de discuter avec un professionnel, de prendre quelques conseils avisés...
J'ai donc eu envie de tenter...

Cela m'a demandé un peu d'organisation, la rencontre était à 19h...Il a donc fallu demander à M. Papa de rentrer plus tôt du boulot pour prendre en charge les petits - 19h c'est généralement l'heure ou je mets la clé dans la porte de chez nous, arrivant avec 2 petits, affamés, sales et fatigués...- 
J'ai passé un bon moment à choisir la meilleure tenue qui soit, parce qu'il ne faut pas se le cacher, sur leur photo les instarunneuses sont toujours bien habillées, fraiches et souriantes, il n'était donc pas question d'y aller négligée - Je n'ai pas poussé le vice à me remaquiller pour y aller, faut pas exagérer quand même ! -

Je suis donc partie en courant, motivée, de chez moi pour rejoindre le point de rendez-vous.

Arrivée sur place, moi qui pensait - naivement -  qu'on ne serait qu'une petite dizaine et qu'il serait facile d'aborder les gens, me voilà confrontée à une "foule" d'une 50aine de personnes.

Ceux d'entres vous qui me connaissent ne diront pas que je suis quelqu'un de timide, je suis plutôt extravertie, voire exhubérante parfois...je parle facilement aux inconnus, un jour on m'a dit " Si on te mettait sur la banquise, en 30 minutes tu serais copine avec tous les pingouins"

Et ben là il y avait 50 "pingouins" et moi...

Je me suis approchée sans même osé dire bonjour...

Je me suis plantée là comme une andouille, silencieuse, seule, à observer les gens qui m'entouraient.

Je vous laisse jouer à "où est Charlie" sur la photo suivante... - Indice, je suis seule, j'ai un joli bidon et des grosses fesses qui dépassent... - 

Crédit Photo Elise Devoille
Ils étaient tous en petits groupe, personne n'était seul dans son coin, pauvre ame perdue à laquelle j'aurai pu me raccrocher...

J'ai donc pendant de longues minutes observé les gens, reconnu des têtes connues, sans jamais osé bouger ni dire quoi que ce soit.

Très vite je me suis dit que je n'allais pas être à l'aise, ce soir là, au milieu de tout ce monde, et dans la foulée j'ai pensé que je n'avais pas envie de rater une séance d'entrainement...

J'ai donc remballé mon téléphone dans la petite poche de ma jupe, et j'ai quitté le groupe tout aussi discrètement que lorsque je suis arrivée.
Je pense sincèrement que personne ne s'est aperçu de ma présence - et de mon absence...-

Je suis partie courir seule, monter sur ma colline de Fourvière adorée, descendre la Sarra - y croiser @krisanselmo, seul lui aussi ;) - , longer la Saône. C'était bien, calme, reposant. Je suis rentrée détendue...


Ce ne sera donc pas pour cette fois encore - et peut être pour jamais du coup - que je participerais comme toutes les blogueuses, influentes  - et bien dans leur peau ? - à une rencontre de ce type, pas encore que je pourrais profiter des exos sympas et des belles rencontres à faire - Si vous voulez savoir comment s'est passé la rencontre sans moi, vous pouvez aller lire le résumé chez Elise - pas encore que je vais pouvoir me la péter sur les réseaux sociaux avec une photo de groupe où je suis dessus...
Crédit Photo Elise Devoille
Mais à la limite est ce vraiment important ? J'imagine que ces groupes sont une aubaine pour ceux qui débutent la course et qui ont du mal à se motiver à y aller, ou pour ceux qui n'aiment pas courir seul, qui ont peur des mauvaises rencontres, etc...
J'avoue que le premier attrait quand je me suis mise à courir était surtout qu'il n'y avait pas de contrainte en terme d'horaire, d'intensité d'entrainement ou de régularité.
J'aime courir seule, partir à l'heure que je veux, quand les enfants sont couchés, même s'il fait déjà nuit, avoir la possibilité de modifier mon parcours, ma distance et ma vitesse sur un coup de tête, ...
Alors tant pis je vais encore faire mon asociale quelques temps, m’entraîner, prendre du plaisir, et tant pis si je ne réussis pas à avoir des copines animées par la même passion près de chez moi.

Pour finir cet article, sonnant un peu comme un échec pour moi, je fais une bise aux copinautes d'instagram, qui ont organisé avec brio cette rencontre...désolée de vous avoir laissé tomber, j'avais envie, mais je n'ai pas pu...



3 commentaires:

  1. Oh non c'est dommage que tu sois partie!! Mais je comprends ta réaction ça m'impressionnait aussi beaucoup et quand je suis arrivée mercredi j'ai également été un peu impressionné, mais bon vu que j' organisais j'ai pas pu me barrer ^^
    Mais surtout n'hésite pas à venir aux prochaines sessions du RedCrewLyon en général on est très rarement plus de 10 et on a beaucoup plus le temps d'échanger.

    RépondreSupprimer
  2. Oh mince... il fallait rester et venir nous voir, les têtes connues :)
    c'est vrai que pour cette session comme c'était organisé par plusieurs crews on était nombreux et je comprend que pour une première ce soit un peu flippant! mais comme le dit Coraline on est beaucoup moins nombreux au RedCrewLyon et on a le temps de papoter et c'est moins impressionnant, juste comme une sortie entre copains ;) Donc j’espère que tu ne resteras pas sur cette mauvaise expérience et que tu reviendras nous vois, j'y tiens!
    Une fois que tu as sauté le pas c'est cool ça change des runs en solo ( et j'aime aussi beaucoup courir en solo pourtant!)
    J'espère vraiment te voir bientôt:)

    RépondreSupprimer
  3. Ah je te comprends complètement ! j'aime bien courir avec mon homme, ou une copine mais a plus j'aurais du mal... Ca tombe bien il n'y en a pas chez moi !!😀
    Soyons égoïste et courons pour nous juste 😉

    RépondreSupprimer