Visitez Lyon - Les inratables

Aujourd'hui nous démarrons une série sur la découverte de notre jolie ville, celle que nous aimons tant et qui nous passionne.
Nous avons voulu faire cette série d'articles, suite à l'annonce sur Instagram d'une copinaute qui viendra visiter notre jolie ville avec sa (très) grande tribu. 
Au démarrage, nous pensions nous contenter des lieux kid-friendly/accessible en poussette, puis nous avons opté pour une visite plus complète, vu que tous nos lecteurs n'ont pas d'enfant, ou pas de tout-petits nécessitant de se promener en poussette. 
Néanmoins, pour chaque lieu proposé, nous tacherons de vous parler de l'accessibilité et des conseils utiles si vous voyagez avec des petits, une poussette, voire une poussette double.

Si je vous parle de poussette double, si je dis nous, car cette série d'articles est écrite à 4 mains, avec ma copine Mymy and the twins - tu comprends la poussette double là ? -  à chaque opus, nous écrirons chacune un article, complémentaires, avec des lieux différents à découvrir.
Histoire de vous mettre un peu l'eau à la bouche je peux vous dire qu'il y aura, d'ici quelques jours 6 articles publiés (3 ici et 3 chez Mymy)

Les 3 thèmes retenus sont : 
  • Les inratables
  • Les insolites
  • Les restos préférés
On démarre donc par les inratables, les lieux qu'il faut avoir vu quand on vient à Lyon, ceux pour lesquels les gens te diront : "Tu as été à Lyon, t'as vu le... et le ..."

Trève de blabla voici ma sélection de lieux inratables lors de vos visites dans notre belle ville.

Tête d'Or

Le parc de la tête d'or c'est un peu notre jardin. Nous habitons pas loin, et déjà avant d'avoir les enfants on y allait régulièrement, pour courir, mais aussi simplement pour se promener.

C'est un parc très complet, et très grand. On peut passer des heures, rien qu'à se promener, flaner, découvrir de nouvelles allées, de nouvelles pelouses, plus ou moins occupées, pour picniquer.
Ou bien faire de la draisienne ou du vélo

D'ailleurs si vous n'avez pas d'enfants avec vous, pourquoi pas louer un vélov' et parcourir le parc en vélo ? 

Ou faire des photos de gros bidons…




Mais il regorge aussi d'activités.
La plus connue c'est le zoo, totalement gratuit où l'on peut voir, girafes, crocodiles, lions, panthères, singes, pandas roux, tortues, etc…
Il est totalement gratuit, et fera le bonheur des grands et petits.

On peut aussi louer des pédalos, des barques, et des rosalies - vous savez ces espèces de vélos/voitures à 4 places, ou les parents pédalent et les enfants se la coule douce !

Je ne compte plus le nombre de place de jeux pour les enfants (bon à vrai dire j'en dénombre 4) où Margot et Axel s'amusent sur les toboggans, animaux à bascules et autres bac à sable.

Pour les enfants il y a également plein d'activités payantes  :

Du poney

Des voitures électriques

Un si beau carrousel 

Mais également des petits bateaux électriques, du train (sur roues ou sur rail), un théâtre de guignol, des attelages à pédales, etc…Bref impossible de s'ennuyer, mais de quoi ruiner les parents. 

Pour les grands, et les botanistes en herbe, il y a deux roseraies, et de grandes serres qui regroupent des espèces variées dont certaines rares.

J'ai déjà souvent écrit sur ce parc, je vous laisse les liens si vous voulez en savoir plus. 


Et les plus anciens : 

Déjà en 2009 on y emmenait tata Lily qui avait 4 ans s'y promené 

en 2010 je vous y montrais mes essais photographiques

En novembre 2014 je vous montrais les photos de notre balade avec Margot

Traboules 

Ah les traboules, je crois que c'est incontestablement la curiosité de Lyon que je préfère. 
Les traboules ont été construites, pour permettre au canuts, qui travaillaient la soie, de transporter leur matière première, qui arrivait par bateau sur le Rhône ou la Saône, jusqu'à leur atelier, à l'abri de la pluie. 

Ce sont donc des passages à travers les immeubles, et il faut être bien renseigné pour les trouver 
- Il y a une application traboules, qui est plutôt bien faites, mais qui regroupent toutes les traboules même celles qui ne sont pas toujours accessibles, du coup vous pouvez parfois être décus. - 
Sachez tout de même que souvent jusqu'à 11h, les immeubles sont accessibles en appuyant sur le bouton service des sonnette. Ca sert aux facteurs pour déposer le courrier, mais ça peut aussi vous servir si vous êtes lève tôt. 

Certaines traboules sont des cours fermées, on rentre et sort donc par la même porte. 
D'autres sont de véritables traversées, on rentre dans une rue et on ressort 1 ou 2 rues plus loin...

Je vous montre à quoi ça ressemble. 
De la rue on voit ca. 

Et quand on pousse la porte on trouve cette merveille. 

Il faut donc pousser les portes, être curieux - mais respectueux, des gens habitent ici ! - pour découvrir des merveilles. 

Je vous laisse quelques photos prises au cours de mes différentes trabouleries ! 

La plus connue, mais certainement aussi celle que j'emprunte le plus : 
La cour des Voraces 

D'autres, diverses et variées, dans le vieux Lyon ou à la Croix Rousse






Mais ma préféré c'est celle de la rue Lainerie et son escalier sans noyau, où j'avais immortalisé ma copine il y a quelques années

Et où on avait fait quelques photos lors de ma grossesse 

Au niveau de l'accessibilité on monte rarement des escaliers dans les traboules de Saint Jean, les couloirs sont étroits, mais les poussettes, passent. Et puis on ne reste pas des heures, on rentre, on regarde, on ressort, on peut donc surveiller la poussette tour à tour devant la porte si besoin.

Dans les pentes de la Croix Rousse, les traboules servaient à monter jusqu'en haut de la colline, du coup, souvent on y monte des escaliers pour ressortir un peu plus haut…
Soit vous avez de gros bras pour porter - souvent - la poussette, sinon préférez le porte bébé.

Je vous laisse les liens vers les 2 articles, d'il y a quelques années sur le sujet : en 2011 et en 2010


De Terreaux à Bellecour 
Forcément si vous venez vous promener à Lyon vous passerez pas ces lieux. 
C'est le coeur de la ville, l'incoutournable axe qui parcoure la presqu'ile.
On commence la visite par la place des Terreaux.
Celle avec la jolie fontaine de Bartholdi, représentant la Garonne - qui a été enlevée actuellement et qui est en réfection jusqu'à l'automne 2017 - 

Comme vous ne la verrez plus de suite en vrai je vous laisse des photos 


Cette place est grande, elle dispose de nombreuses terrasses, et est entourée de si jolis bâtiments.
Les lyonnais ne font généralement que la traverser, mais ca vaut le coup de s'y arrêter un peu pour profiter de ce si bel endroit.



Plusieurs axes parallèles remontent jusqu'à Bellecour.
Vous y trouverez de nombreux magasins, toutes les grandes enseignes sont présentes, soit dans la rue de République, ou la rue du président Edouart Herriot.
J'aime bien quand il fait beau profiter de faire les boutiques en extérieur, c'est beaucoup plus sympa que de s'enfermer dans un centre commercial...

En plus sur ces axes on croise de très beaux batiments. Mes deux préférés sont le Palais de Bourse au niveau de Cordeliers, et son petit jardin, et l'église Saint Nizier


Prenez le temps de vous arrêtez face à la façade et de l'observer. C'est une super occasion de jouer aux "7 différences" avec les enfants (et les plus grands) les deux tours latérales n'ayant pas été construite à la même époque, j'adore observer les différences de structures. (sur la photo on voit bien les 2 toits totalement différents !)

Vous pouvez profiter de la balade pour vous arreter rue Mercière qui regroupe bon nombre de restaurants, avant d'arriver place Bellecour. 
Un des plus grandes place piétonne de France  - d'europe ? du monde ? -
Je n'ai que des photos pendant la fête des Lumières de la place, mais elle est immense...De quoi laisser courir un peu les enfants, surtout qu'il y a une super place de jeux là bas.




Si vous n'en avez pas assez des magasins vous pouvez prolonger le parcours vers Perrache, via la rue Victor Hugo, ou si vous voulez un peu de calme n'hésitez pas à aller vous perdre dans le si doux quartier d'Ainay tout proche.

Quais de Saône
Les quais de Saône...Ah j'aime les quais de Saône ! 
Je les aimais déjà avant, avant qu'ils ne construisent la promenade qui passe tout près de l'eau, et maintenant je les aime encore plus.

Savez vous comment sait - quand on est touriste et un peu perdu - si on se trouve sur les quais du Rhone ou les quais de Saône ? 
C'est simple, levez un peu la tête, regardez les batiments. 
Sur les quais de Saone, ils sont très colorés alors que sur les quais du Rhône ils sont beaucoup plus gris...
Photo prise avant la réalisation des rives de Saone...
Sur la partie haute des quais, celle qui est au niveau de la route, je crois que le moment que je préfère c'est la nuit...
C'est tellement beau.




Le jour le plus magique pour s'y rendre c'est le 8 décembre...En plus des animations de la fête des Lumières, chaque fenêtre de chaque bâtiment - ou presque - est éclairée de Lumignons...C'est une ambiance absolument féérique !


En journée je préfère marcher sur les Rives de Saone.
Nouvellement construire, ce parcours de 11km, qui relie confluence à l'ile Barbe est une promenade, douce et agréable au bord de l'eau. 
Quand on arrive dans la partie proche de l'ile Barbe on en oublierait presque qu'on est si proche de la ville, c'est véritablement un écrin de verdure. 

La promenade est parsemée d'oeuvres, réalisée par des artistes, certaines surprenantes, d'autres s'accodant parfaitement dans le paysage qui sont des lieux parfaits pour les souvenirs photos de famille.



Tout au bout à Confluence, la promenade se poursuit au travers des immeubles à l'architecture très élaborée, vous menant jusqu'à la Confluence de la Saône et du Rhône et à son fameux musée.


Musée de Confluence


Transition donc toute trouvée pour le musée, que vous pouvez rejoindre à pied par les rives, du centre ville si vous etes très courageux ou depuis le centre commercial proche. 

J'ai déjà publié un article qui vous racontait notre première visite dans le musée.


Ce musée est tout neuf dans le paysage lyonnais, il a ouvert il y a moins de 2 ans mais à très vite su s'imposer comme un inratable.
On le visite les jours ou il fait moche, mais aussi ceux ou il fait beau pour profiter de la vue panoramique du toit - d'ailleurs accessible sans payer le ticket d'entrée au musée. - et de la clim les jours de canicule !

A l'intérieur, petit et grand découvrent les impressionnantes collections de ce musée d'art naturel tout à fait hors du commun. 
(l'éclairage des salles avait effrayé Margot lors de notre visite, il faut donc peut être songer à le visiter plutot à partir de 4-5 ans pour que les enfants en profitent à fond)



Ainsi s'achève notre promenade dans mes lieux inratables de Lyon.
Pour poursuivre la visite, je vous invite à aller découvrir chez Mymy les lieux qu'elle juge inratables à Lyon, 
Elle vous parle notamment du quartier de Saint Jean, de Fourvière, des Berges du Rhône, de l'Opéra, de la Tour Rose et des fameux murs peints !

Toutes les photos de cet article sont des photos personnelles. La reproduction sans mon accord explicite est interdite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire