Rando aux passerelles du Monteynard



Comme nous partions tard en vacances cette année, l'envie s'est fait sentir dans l'été d'aller passer un week end, tous les 4, pour profiter d'être ensemble simplement.

Ca fait aussi un moment que j'avais envie d'aller camper avec les enfants. Petite je partais tous les ans en camping et j'adorais ca. C'est quelque chose que j'ai envie de transmettre à mes petits je trouve ça tellement cool de passer la nuit dans une tente.

On a donc profité du grand week end du 15 août pour aller découvrir un lieu que je rêve de voir depuis des années : les passerelles du Monteynard.
Ce sont 2 passerelles immenses himalayennes, suspendues au dessus dessus du lac du Monteynard - pour vous situer c'est une petite heure au sud de Grenoble -

Nous y avions déjà été, 2 fois, pour le "célèbre" trail des passerelles. La première année, je venais d'accoucher d'Axel, je n'ai donc pas pu courir, et la seconde je m'étais fait une entorse quelques semaines avant. Ainsi, 2 fois j'ai été tout près, mais je n'ai pu profiter que du lac, et je n'ai pas eu la joie d'apercevoir les passerelles.



J'ai donc réservé la semaine avant un emplacement dans le camping au bord du lac, je suis passée chez décathlon acheter un château une tente et nous sommes partis tranquillement en direction de cette belle région, tous les 4.

Arrivés sur place je m'atèle au montage de tente pendant que les enfants se précipitent sur les places de jeux.


Une fois montée, ils sontbien vite revenus pour prendre possession des lieux.










Pour ceux qui se posent la question, cette tente géante est une tente Arpenaz famille 4.1. Alors certes il faut savoir monter une tente (et la replier) ce n'est pas une 2 secondes, mais elle est vraiment très grande, et il va se passer un moment avant que l'on soit à l'étroit dedans. L'auvent devant est assez grand pour y loger une table de camping et 4 chaises au besoin. Elle coute 100€, ce qui est très raisonnable pour une tente de cette taille.

Pour cette journée d'arrivée nous avons juste profité du camping, de la petite piscine qui est associée au camping et pour laquelle nous avions des entrées gratuites et bien sur des bords du lac...

Balançoires,

Toboggan,


Et comme le lac du Monteynard est un des plus venteux d'Europe, nous avons fait découvrir aux enfants - et à Monsieur papa qui n'avait jamais réussi à le faire - la joie de faire voler un cerf volant !







On a aussi simplement profité du soleil, de la vue magnifique, et de se baigner dans le lac...

Le lendemain en début de matinée nous sommes partis pour la grande rando

Nous avions décidé de faire le grand parcours, un peu plus de 12km, de belles montées, mais le passage sur les 2 passerelles.

Je vous conseille si vous avez des jeunes enfants - et que vous ne pouvez/voulez pas les porter - de ne pas faire la grande rando. Le parcours grimpe quand même pas mal, et c'est assez long - nous avons mis 5-6h, picnique compris -
Les 2 passerelles sont accessibles depuis des parkings au bout de 2-3km.
A la fin de l'article je vous ai mis une petite carte pour visualiser les parcours possibles.



Mais revenons à notre rando, très vite les vues sur le lac deviennent grandioses !








Et puis d'un coup, là voilà !

La première passerelle, celle de l'Ebron. Majestueuse, comme je l'imaginais.
Quand on y arrive on n'a un peu de mal à croire que nous sommes à même pas 2heures de la maison








Confiante, Margot l'aventurière, traverse sans se poser de question. Le vide, le léger balancement, rien ne semble la déranger.

Axel préfère tenir la main de maman, mais il est content aussi de pouvoir traverser, de regarder les bateaux qui passent dessous, ...


Il faut dire que la vue depuis la passerelle est canon

On en profite même pour s'arrêter et prendre la pose...









La balade continue, d'abord dans la foret, puis plutôt à découvert. Ca grimpe, les enfants font leur poids sur le dos, je m'imagine les coureurs du trail passer des moments difficiles sur ces sentiers...

Et puis en début d'après-midi nous voilà sur la seconde passerelle, La passerelle du Drac.

Margot est toujours aussi sure d'elle,





Et Axel, confiant de sa première expérience, ose me lâcher la main !





En descendant vers le lac, on regarde en arrière pour voir une dernière fois cette seconde passerelle. La voyez vous ?

Arrivés sur la plage, une bonne glace et une baignade s'impose pour tout le monde



Pour vous monter le parcours, voici la carte.
Nous sommes partis d'en bas à gauche, du parking Salette. Puis nous avons passé la passerelle de l'Ebron, et celle du Drac pour revenir au P eu I indiqués sous les Chanps.


Si vous avez bien suivi, vous comprenez qu'on n'est pas du bon côté du lac par rapport à notre logement. Alors bien sur nous aurions pu faire demi-tour, mais franchement on en avait pas vraiment envie. Et puis en préparant notre séjour, j'avais repéré les petits pointillés traversant le lac.

Nous avions donc réservé notre place, sur le bateau, la Mira qui effectue des traversées très régulières pendant la période estival - c'est un peu le bordel à l'arrivée du bateau pour réussir à monter dessus, pour cause de beaucoup trop de personnes à mon gout, même en ayant appelé pour réserver, mais finalement on a réussi -







Nous avons donc clôturer cette belle journée de randonnée par un tour en bateau, pour le plaisir des petits, et le soulagement des jambes des grands .


Cet endroit est vraiment exceptionnel et il n'est pas impossible que nous y retournions prochainement. 

Si vous aussi cela vous a donné envie d'y aller, et que vous avez des questions, n'hésitez pas, en commentaires, sur les réseaux sociaux, par mail, je me ferai une joie de vous répondre.

4 commentaires:

  1. A chaque fois que je vois les photos cet endroit, je me dis que c’est fou que ce soit à 1 heure de Lyon !

    RépondreSupprimer
  2. C'est à un peu plus d'une heure, Mais en effet ce n'est pas loin ! Je crois que la région regorge de lieux que l'on ne connaît pas encore très surprenant !

    RépondreSupprimer
  3. Cette rando est superbe ! Mais c'est vrai qu'elle est longue ... Courageux les petits loups !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, les petits loups n'ont pas beaucoup marché. Uniquement sur les passerelles :D
      Ils sont encore bien trop petits, mais c'est tellement cool de les porter encore un peu !

      Supprimer